Thématique citations : L'amitié

87 Citations

Pg 1/2

L'amitié

L'amitié, cette notion si fragile et si forte à la fois, forte parce que c'est dans les moments les plus durs que se révèlent les vrais amis, et faible parce qu'on n'est jamais autant déçu que par un ami. Cette alchimie fragile entre deux êtres, pour laquelle la formule restera à jamais inconnue, parce que deux êtres, deux essences, subitement s'acceptent et fusionnent, sans raison véritablement apparente, parce que c'était lui, parce que c'était moi.

Cette subtilité qui s'approche de l'amour, y menant, peut-être, parfois; sans pour autant être ni tout à fait la même chose, ni tout à fait différente.

Cette qualité, de nos jours si souvent galvaudée, et pourtant tellement rare, qui faisait dire à La Fontaine:

Chacun se dit ami; mais fol qui s'y repose:
Rien n'est plus commun que le nom,
Rien n'est plus rare que la chose.

Tu es bon, excellent, plein de générosité et bon compagnon. Sois-le toujours; on a beau dire, un coeur est une richesse qui ne se vend pas, qui ne s'achète, mais qui se donne.


Par: Gustave Flaubert

Ajoutée par Savinien le 20/08/2020

Catégories:

J'ai passé la nuit à lire sa tragédie, dont j'ai fait un extrait pour Grimm. J'irai ce soir à la comédie nouvelle, et c'est encore pour lui que j'irai. Les trois belles âmes que la vôtre, la sienne, et la mienne! S'il m'en manquait une des deux, qui est-ce qui remplirait ce vide terrible? Vivez tous deux si, vous ne voulez pas que je sois un jour la voix qui crie dans le désert.


Par: Denis Diderot

Ajoutée par Savinien le 05/06/2020

 

La solitude est une amie triste et sévère pour un coeur à plaindre; mais enfin c'en est une, et n'en trouve pas qui veut.


Par: Charles Nodier

Ajoutée par Savinien le 14/05/2020

Catégories:

Amitié


Peut-être existe-t-il une âme sur la terre
Pour la mienne créée, et dont elle est la soeur:
Heureuse et fortunée, ou pauvre et solitaire,
Elle me comprendrait et lirait dans mon cœur.

Elle partagerait mes secrètes pensées,
Elle aurait mon amour, j'aurais toute sa foi;
Sans cesse étroitement l'une à l'autre enlacées,
J'existerais pour elle, elle vivrait pour moi.

Nous ne nous ferions point de bruyante promesse,
Nous nous dirions beaucoup en nous parlant très peu:
Un sourire, un regard, souvent une caresse,
Quelquefois un baiser, tendre et discret aveu.

Nous porterions ensemble et la joie et la peine,
La croix serait moins lourde et le bonheur plus pur,
Et nous achèverions notre carrière humaine,
Sûres de nous revoir au delà de l'azur.


Par: Alice de Chambrier

Extrait de: Au-delà (1883)

Ajoutée par Savinien le 12/05/2020

Catégories:

Le bonheur d'un jeune homme, c'est d'être toujours avec les autres: le bonheur d'un homme raisonnable, c'est d'être souvent avec soi-même. Il est bien plus doux de recevoir ses amis que d'aller voir ses connaissances; l'amitié est la volupté de l'âge mûr.


Par: Claude-Henri de Fusée de Voisenon

Ajoutée par Savinien le 01/05/2020

Catégories:

Acte II, Scène 1


Quant aux amis, crois-moi, ce vain nom qu'on se donne
Se prend chez tout le monde, et n'est vrai chez personne.


Par: Jean-Baptiste Louis Gresset

Extrait de: Le méchant (1747)

Ajoutée par Savinien le 26/04/2020

Catégories:

Acte I, Scène 6


Pour des soins importants à lui seul je m'adresse.
Tous ces autres amis, réunis par l'humeur,
Liés par les plaisirs, tiennent peu par le coeur.
Je me fie au seul d'eux que je trouve estimable.
L'homme qui pense est seul un ami véritable.


Par: Jean-Baptiste Louis Gresset

Extrait de: Sydney (1745)

Ajoutée par Savinien le 25/04/2020

Catégories:

Epître à l'amitié


Noble et tendre Amitié, je te chante en mes vers,
Du poids de tant de maux semés dans l'univers,
Par tes soins consolants c'est toi qui nous soulages.
Trésor de tous les lieux, bonheur de tous les âges,
Le ciel te fit pour l'homme, et tes charmes touchants
Sont nos derniers plaisirs, sont nos premiers penchants.

Trop heureux le mortel sensible et solitaire
Qui s'aime en son ami, qui dans lui sait se plaire,
Qui borne à son pouvoir ses faciles désirs,
Et dans le coeur d'un autre a mis tous ses plaisirs!

Hélas! De maux obscurs notre vie est semée.
C'est un tribut secret que l'on paie en douleurs.
Sur ce sol dévorant, fécondé par nos pleurs,
D'où l'éclair de nos jours va bientôt disparaître,
Où sous la ronce encore la ronce aime à renaître,
Parmi tant de malheurs, dans sa tendre pitié,
Le ciel, qui les prévit, nous donna l'Amitié.


Par: Jean-François Ducis

Ajoutée par Savinien le 20/04/2020

Catégories:

Vers pour madame de ***


Sur l'amitié, sans toi, peut être,
Mon coeur en aurait plus appris;
En t'aimant j'ai cru la connaître,
En t'aimant mieux, j'ai vu que je m'étais mépris.


Par: Stanislas Jean de Boufflers (Chevalier de Boufflers)

Ajoutée par Savinien le 11/04/2020

Catégories:

L'amour et l'amitié


Fils des sens, et tyran des coeurs,
Tendre, brillant, vif et volage,
Nourri de plaisirs et de pleurs,
L'Amour est le dieu du bel âge.

L'Amitié paisible a son tour;
Ses fruits sont les fleurs de l'automne;
Son règne dure plus d'un jour,
Et promet moins qu'il ne nous donne.

Aux premiers rayons du printemps,
On voit la rose purpurine
Flatter les yeux quelques instants,
Et se flétrir sur sa racine.

Moins orgueilleuse en sa couleur,
L'immortelle plus tard éclose,
Des hivers bravant la rigueur,
Voit cent fois l'âge de la rose.


Par: Bernard de Bonnard

Ajoutée par Savinien le 07/04/2020

Catégories:

- De la rancune? Allons, marquise, ce n'est pas bien. Nous sommes au moins de vieux amis ; si nous ne sommes plus que cela.
- Encore moins cela, qu'autre chose, monsieur.
- Vraiment?
- Et vous devez le comprendre. L'amitié se joint à l'estime, sans l'estime pas d'amitié, et je ne vous estime pas; donc, je ne puis être votre amie.


Par: Alexandre Dumas (père)

Ajoutée par Savinien le 31/03/2020

Catégories:

Du repos, une douce étude,
Peu de livres, point d'ennuyeux,
Un ami dans la solitude,
Voilà mon sort; il est heureux!


Par: Alexandre Dumas (père)

Ajoutée par Savinien le 27/03/2020

Catégories:

Soumettons-nous à l'ordre universel lorsque nous perdons nos amis, comme nous nous y soumettrons lorsqu'il lui plaira de disposer de nous; acceptons l'arrêt du sort qui les condamne, sans désespoir, comme nous l'accepterons sans résistance lorsqu'il se prononcera contre nous. Les devoirs de la sépulture ne sont pas les derniers devoirs des amis.


Par: Denis Diderot

Ajoutée par Savinien le 25/03/2020

Catégories:

Chanson sur l'amitié


Privez l'Amour de ses flèches cruelles;
De son bandeau laissez-lui la moitié;
Pour achever, peignez ce dieu sans ailes,
Et vous aurez alors peint l'Amitié.


Par: Louis-Philippe de Segur

Ajoutée par Savinien le 11/03/2020

Catégories:

En amitié il y a donc deux biens principaux: le premier, c'est d'aimer; le second, de se confier. Pour jouir de ces deux biens, vous comprenez ce qu'il faut: bonté, pour aimer; estime, pour avoir confiance.


Par: Louis-Philippe de Segur

Ajoutée par Savinien le 11/03/2020

Catégories:

L'amitié, c'est moins simple. Elle est longue et dure à obtenir, mais quand on l'a, plus moyen de s'en débarrasser, il faut faire face. Ne croyez pas surtout que vos amis vous téléphoneront tous les soirs, comme ils le devraient, pour savoir si ce n'est pas justement le soir où vous décidez de vous suicider, ou plus simplement si vous n'avez pas besoin de compagnie, si vous n'êtes pas en disposition de sortir. Mais non, s'ils téléphonent, soyez tranquille, ce sera le soir où vous n'êtes pas seul, et où la vie est belle. Le suicide, ils vous y pousseraient plutôt, en vertu de ce que vous vous devez à vous-même, selon eux. Le ciel nous préserve, cher monsieur, d'être placés trop haut par nos amis!


Par: Albert Camus

Extrait de: La chute (1956)

Ajoutée par Savinien le 03/01/2020

Catégories:

Qu'un ami, un frère vienne nous avouer les tourments et les perplexités de sa situation, nous n'avons pas de meilleur argument pour le fortifier et le convaincre que des arguments tirés de notre propre expérience, tant nous sentons alors que la vie d'un ami c'est la nôtre, comme la vie de chacun est celle de tous. "J'ai souffert les mêmes maux, j'ai traversé les mêmes écueils, et j'en suis sorti; donc tu peux guérir et vaincre." Voilà ce que l'ami dit à l'ami, ce que l'homme enseigne à l'homme. Et lequel de nous, dans ces moments de désespoir et d'accablement où l'affection et le secours d'un autre être sont indispensables, n'a pas reçu une forte impression des épanchements de cette âme dans laquelle il allait épancher la sienne?


Par: Amantine Aurore Lucile Dupin (George Sand)

Ajoutée par Savinien le 06/10/2018

Catégories:

Beaucoup d'amis sont comme le cadran solaire: ils ne marquent que les heures où le soleil vous luit.


Par: Victor Hugo

Ajoutée par Savinien le 31/05/2017

Catégories:

Je ne crains pas les passions qui, nous faisant une guerre ouverte, nous avertissent de nous mettre en défense, nous laissent, quoi qu'elles fassent, la conscience de toutes nos fautes, et auxquelles on ne cède qu'autant qu'on leur veut céder. Je crains leur illusion qui trompe au lieu de contraindre, et nous fait faire, sans le savoir, autre chose que ce que nous voulons. On n'a besoin que de soi pour réprimer ses penchants, on a quelquefois besoin d'autrui pour discerner ceux qu'il est permis de suivre; et c'est à quoi sert l'amitié d'un homme sage, qui voit pour nous sous un autre point de vue les objets que nous avons intérêt à bien connaître. Songez donc à vous examiner, et dites-vous si, toujours en proie à de vains regrets, vous serez à jamais inutile à vous et aux autres, ou si, reprenant enfin l'empire de vous-même, vous voulez mettre une fois votre âme en état d'éclairer celle de votre ami.


Par: Jean-Jacques Rousseau

Ajoutée par Savinien le 11/01/2016

Catégories:

Le renard se tut et regarda longtemps le petit prince:
- S'il te plaît... Apprivoise-moi! Dit-il.
- Je veux bien, répondit le petit prince, mais je n'ai pas beaucoup de temps. J'ai des amis à découvrir et beaucoup de choses à connaître.
- On ne connaît que les choses que l'on apprivoise, dit le renard. Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis. Si tu veux un ami, apprivoise-moi!


Par: Antoine de Saint-Exupéry

Ajoutée par Savinien le 20/12/2015

Catégories:

Quoi! Milord, dit-il, un homme d'honneur comme vous peut-il seulement penser que le dernier rejeton d'une famille illustre aille éteindre ou dégrader son nom dans celui d'un quidam sans asile et réduit à vivre d'aumônes?... - Arrêtez, interrompit Édouard; vous parlez de mon ami, songez que je prends pour moi tous les outrages qui lui sont faits en ma présence, et que les noms injurieux à un homme d'honneur le sont encore plus à celui qui les prononce.


Par: Jean-Jacques Rousseau

Ajoutée par Savinien le 24/10/2015

Catégories:

Ne croyez pas que je sois privé de tous les plaisirs; j'en éprouve continuellement un aussi sensible et plus pur que tous les autres: c'est le charme de l'amitié ; vous devez en connaître tout le prix, vous êtes fait pour la sentir, puisque vous êtes digne de l'inspirer. Je possède un ami fidèle, qui partage ma solitude, et qui, me tenant lieu de tout, m'empêche de rien regretter. Vous ne pouvez pas imaginer qu'un ami puisse dédommager du monde ; mais, malgré l'horreur que la retraite vous inspire aujourd'hui, vous la regarderez un jour comme un bien.


Par: Charles Pinot Duclos (Duclos)

Ajoutée par Savinien le 31/08/2015

Catégories:

Depuis que j'ai perdu cette personne, je n'ai cessé, en la pleurant, de me reprocher les inégalités dont j'ai pu affliger quelquefois des coeurs qui m'étaient dévoués. Veillons bien sur notre caractère! Songeons que nous pouvons, avec un attachement profond, n'en pas moins empoisonner des jours que nous rachèterions au prix de notre sang. Quand nos amis sont descendus dans la tombe, quel moyen avons-nous de réparer nos torts? Nos inutiles regrets, nos vains repentirs sont-ils un remède aux peines que nous leur avons faites? Ils auraient mieux aimé de nous un sourire pendant leur vie, que toutes nos larmes après leur mort.


Par: François-René de Chateaubriand

Ajoutée par Savinien le 03/09/2014

 

J'ai frappé à la porte de l'ermitage pratiqué dans le cintre d'une loge; on ne m'a point répondu: l'ermite est mort. L'inclémence de la saison, l'absence du bon solitaire, des chagrins récents, ont redoublé pour moi la tristesse de ce lieu; j'ai cru voir les décombres d'un édifice que j'avais admiré quelques jours auparavant dans toute son intégrité et toute sa fraîcheur.
C'est ainsi, mon très cher ami, que nous sommes avertis à chaque pas de notre néant: l'homme cherche au dehors des raisons pour s'en convaincre; il va méditer sur les ruines des empires, il oublie qu'il est lui-même une ruine encore plus chancelante, et qu'il sera tombé avant ces débris. Ce qui achève de rendre notre vie le songe d'une ombre, c'est que nous ne pouvons pas même espérer de vivre longtemps dans le souvenir de nos amis, puisque leur coeur, où s'est gravée notre image, est, comme l'objet dont il retient les traits, une argile sujette à se dissoudre.
On m'a montré à Portici un morceau de cendres du Vésuve, friable au toucher, et qui conserve l'empreinte, chaque jour plus effacée, du sein et du bras d'une jeune femme ensevelie sous les ruines de Pompéi; c'est une image assez juste, bien qu'elle ne soit pas encore assez vaine, de la trace que notre mémoire laisse dans le coeur des hommes, cendre et poussière.


Par: François-René de Chateaubriand

Ajoutée par Savinien le 04/07/2014

 

Je ne connais point de plus grand ennemi des hommes que l'ami de tout le monde, qui, toujours charmé de tout, encourage incessamment les méchants, et flatte, par sa coupable complaisance, les vices d'où naissent tous les désordres de la société.


Par: Jean-Jacques Rousseau

Ajoutée par Savinien le 29/04/2014

 

Il y a une vertu dangereuse dans le mot simplicité. Et cette nuit, je comprends qu'on puisse vouloir mourir parce que, au regard d'une certaine transparence de la vie, plus rien n'a d'importance. Un homme souffre et subit malheurs sur malheurs. Il les supporte, s'installe dans son destin. On l'estime. Et puis, un jour, rien: il rencontre un ami qu'il a beaucoup aimé. Celui-ci lui parle distraitement. En rentrant, l'homme se tue. On parle ensuite de chagrins intimes et de drame secret. Non. Et s'il faut absolument une cause, il s'est tué parce qu'un ami lui a parlé distraitement. Ainsi, chaque fois qu'il m'a semblé éprouver le sens profond du monde, c'est sa simplicité qui m'a toujours bouleversé.


Par: Albert Camus

Ajoutée par Savinien le 29/03/2014

 

Au banquet de la vie, infortuné convive,
J'apparus un jour, et je meurs;
Je meurs, et sur la tombe où lentement j'arrive,
Nul ne viendra verser des pleurs.

Salut, champs que j'aimais, et vous, douce verdure,
Et vous, riant exil des bois!
Ciel, pavillon de l'homme, admirable nature,
Salut pour la dernière fois!

Ah! Puissent voir longtemps votre beauté sacrée
Tant d'amis sourds à mes adieux!
Qu'ils meurent plein de jours, que leur mort soit pleurée,
Qu'un ami leur ferme les yeux!


Par: Nicolas Gilbert

Ajoutée par Savinien le 15/05/2013

 

Ne montrez pas le revers et l'exergue à ceux qui n'auront pas vu la médaille. C'est à dire ne parlez pas des défauts des gens de bien (et surtout de vos amis) à ceux qui ne connaissent ni leur visage, ni leur vie, ni leur mérite.


Par: Joseph Joubert

Ajoutée par Savinien le 12/03/2013

 

Il y a toujours, dans les succès d'un homme auprès d'une femme, quelque chose qui déplaît, même aux meilleurs amis de cet homme.


Par: Anne-Louise Germaine Necker (Madame de Stael)

Ajoutée par Savinien le 21/01/2013

 

L'amour ne donne pas le bonheur qu'il fait espérer; il est impétueux, et une sorte de langueur en sera la suite, tandis que l'amitié, semblable aux tranquilles jouissances d'une pensée libre, nous console et nous soutient jusqu'à nos derniers instants.


Par: Etienne Pivert de Senancour

Extrait de: Isabelle (1833)

Ajoutée par Savinien le 20/12/2012

 

Sociétés depuis longtemps évanouies, combien d'autres vous ont succédé! Les danses s'établissent sur la poussière des morts, et les tombeaux poussent sous les pas de la joie. Nous rions et nous chantons sur les lieux arrosés du sang de nos amis. Où sont aujourd'hui les maux d'hier? Où seront demain les félicités d'aujourd'hui? Quelle importance pourrions-nous attacher aux choses de ce monde? L'amitié? Elle disparaît quand celui qui est aimé tombe dans le malheur, ou quand celui qui aime devient puissant. L'amour? Il est trompé, fugitif, ou coupable. La renommée? Vous la partagez avec la médiocrité ou le crime. La fortune? Pourrait-on compter comme un bien cette frivolité? Restent ces jours dits heureux qui coulent ignorés dans l'obscurité des soins domestiques, et qui ne laissent à l'homme ni l'envie de perdre ni de recommencer la vie.


Par: François-René de Chateaubriand

Ajoutée par Savinien le 11/11/2012

 

Ce n'est pas dans l'infortune, mais dans la fortune qu'on connaît les vrais amis. La véritable épreuve de l'amitié, c'est le succès: car le malheur ne réclame que du secours et ne risque que la résistance de l'avarice; tandis que le succès voudrait de l'affection et ne rencontre que l'envie.


Par: Auguste Detoeuf

Ajoutée par Savinien le 03/01/2013

 

Les torts d'un ami peuvent entrer dans notre pensée, mais non dans nos sentiments.


Par: Etienne Pivert de Senancour

Extrait de: Obermann (1804)

Ajoutée par Savinien le 07/11/2012

 

- Seigneur comte! Est-ce pour me flatter que vous m'appelez ainsi? Vous perdez vos peines; je ne suis plus puissant.
- Celui qui vous parle ne vous a jamais connu puissant, et n'en est pas moins votre ami.
- C'est qu'il espère encore quelque chose de moi; les souvenirs que l'on conserve aux malheureux se mesurent toujours aux espérances qui en restent.


Par: Victor Hugo

Ajoutée par Savinien le 08/09/2012

 

Je vous remercie de vos livres; mais je ne lis plus ceux que j'entends, et il est trop tard pour apprendre à lire ceux que je n'entends pas. Je suis pourtant moins ignorant que vous ne m'accusez de l'être. Le vrai livre de la nature est pour moi le coeur des hommes, et la preuve que j'y sais lire est dans mon amitié pour vous.


Par: Jean-Jacques Rousseau

Ajoutée par Savinien le 21/05/2012

 

L'amour veut faire tout son progrès lui-même, il n'aime point que l'amitié lui épargne la moitié du chemin. Enfin, je l'ai dit autrefois, et j'ai lieu de le croire encore; on ne prend guère de baisers coupables sur la même bouche où l'on en prit d'innocents.


Par: Jean-Jacques Rousseau

Ajoutée par Savinien le 21/05/2012

 

J'ai grand peur que celui qui dès la première vue me traite comme un ami de vingt ans, ne me traitât au bout de vingt ans comme un inconnu si j'avais quelque important service à lui demander; et quand je vois des hommes si dissipés prendre un intérêt si tendre à tant de gens, je présumerais volontiers qu'ils n'en prennent à personne.


Par: Jean-Jacques Rousseau

Ajoutée par Savinien le 30/04/2012

 

Heureux dans ta disgrâce, tu trouves le plus précieux dédommagement qui soit connu des âmes sensibles. Le ciel, dans ton malheur te donne un ami, et te laisse à douter si ce qu'il te rend ne vaut pas mieux que ce qu'il t'ôte.


Par: Jean-Jacques Rousseau

Ajoutée par Savinien le 23/04/2012

 

Les amis que nous avons perdus ne reposent pas dans la terre, ils sont ensevelis dans notre coeur, et c'est Dieu qui l'a voulu ainsi pour que nous en fussions toujours accompagnés.


Par: Alexandre Dumas (père)

Ajoutée par Savinien le 26/03/2012

 

L'amour n'étend point son empire sur les vers du cercueil. Que dis-je! (ô vanité des vanités!) que parlé-je de la puissance des amitiés de la terre! Voulez-vous, ma chère fille, en connaître l'étendue? Si un homme revenait à la lumière quelques années après sa mort, je doute qu'il fût revu avec joie par ceux-là mêmes qui ont donné le plus de larmes à sa mémoire: tant on forme vite d'autres liaisons, tant on prend facilement d'autres habitudes, tant l'inconstance est naturelle à l'homme, tant notre vie est peu de chose, même dans le coeur de nos amis!


Par: François-René de Chateaubriand

Ajoutée par Savinien le 05/12/2011

 

Lorsqu'un ami souffre, je le plains, lorsqu'il meurt je le pleure mais pour moi-même, c'est la douleur d'en être séparé qui me tire des larmes. Il y a de l'égoïsme dans les pleurs que l'on verse sur un tombeau.


Par: Pierre François Lacenaire

 

Ajoutée par Savinien le 15/11/2011

 

Epitaphe de Saint-Pavin


Sous ce tombeau gît Saint-Pavin:
Donne des larmes à sa fin.
Tu fus de ses amis, peut-être?
Pleure ton sort avec le sien.
Tu n'en fus pas? Pleure le tien,
Passant, d'avoir manqué d'en être.


Par: Gaspard de Fieubet

 

Ajoutée par Savinien le 15/11/2011

 

Les méchants n'ont que des complices; les voluptueux ont des compagnons de débauche; les intéressés ont des associés; les politiques assemblent des factieux; le commun des hommes oisifs a des liaisons; les princes ont des courtisans; les hommes vertueux ont seuls des amis.


Par: François-Marie Arouet (Voltaire)

Ajoutée par Savinien le 27/10/2011

 

Avec une femme, l'amitié ne peut être que le clair de lune de l'amour.


Par: Pierre-Jules Renard (Jules Renard)

Ajoutée par Savinien le 11/10/2011

 

Il y a ceux à qui nous pardonnons et ceux à qui nous ne pardonnons pas. Ceux à qui nous ne pardonnons pas sont nos amis.


Par: Henry de Montherlant

Ajoutée par Savinien le 14/09/2011

 

Je mets en fait que, si tous les hommes savaient ce qu'ils disent les uns des autres, il n'y aurait pas quatre amis dans le monde.


Par: Blaise Pascal

Ajoutée par Savinien le 04/08/2011

 

L'amitié est un contrat par lequel nous nous engageons à rendre de petits services afin qu'on nous en rende de grands.


Par: Charles-Louis de Secondat (Montesquieu)

 

Ajoutée par Savinien le 11/07/2011

 

Dans l'adversité de nos meilleurs amis, nous trouvons quelque chose qui ne nous déplaît pas.


Par: François de La Rochefoucauld

Ajoutée par Savinien le 30/06/2011

 

L'indigence de notre nature est si profonde, que dans nos infirmités volages, pour exprimer nos affections récentes, nous ne pouvons employer que des mots déjà usés par nous dans nos anciens attachements. Il est cependant des paroles qui ne devraient servir qu'une fois: on les profane en les répétant. Nos amitiés trahies et délaissées nous reprochent les nouvelles sociétés où nous sommes engagés; nos heures s'accusent: notre vie est une perpétuelle rougeur, parce qu'elle est une faute continuelle.


Par: François-René de Chateaubriand

Ajoutée par Savinien le 29/06/2011

 

On n'a pas su ce que c'est que la désolation du coeur, quand on n'est point demeuré seul à errer dans les lieux naguère habités d'une personne qui avait agréé votre vie: on la cherche et on ne la trouve plus; elle vous parle, vous sourit, vous accompagne; tout ce qu'elle a porté ou touché reproduit son image; il n'y a entre elle et vous qu'un rideau transparent, mais si lourd que vous ne pouvez le lever.
Le souvenir du premier ami qui vous a laissé sur la route est cruel; car, si vos jours se sont prolongés, vous avez nécessairement fait d'autres pertes: ces morts qui se sont suivies se rattachent à la première, et vous pleurez à la fois dans une seule personne toutes celles que vous avez successivement perdues.


Par: François-René de Chateaubriand

Ajoutée par Savinien le 29/06/2011

 
Pg 1/2