Toutes vos citations sur Chuchotements



 Qu'est-ce ?

Le site Chuchotements vous propose des citations littéraires, philosophiques ou poétiques issues des plus grands ouvrages de la langue française dans le respect des intentions des auteurs en tentant de privilégier la qualité sur la quantité. Ainsi, plutôt que de favoriser de très courts extraits de textes, les citations proposées ici sont en général plus complètes que celles que vous pourrez trouver sur d'autres sites de citations généralistes.

Lire la suite...



 Par où commencer ?

Pour une recherche rapide par mot clef (sur un extrait de citation d'un ou plusieurs mots), utiliser la boîte de recherche dans le menu à gauche de la page.

Pour l'espace Citations (aussi accessibles par le menu "Consulter" de la barre de menu en haut, ou via les accès rapides dans le menu à gauche de la page):

Consulter les citations

Consulter les auteurs

Consulter les oeuvres

Consulter les ebooks

Consulter les thématiques






Lire la suite...



Citation aléatoire:



Renoncer à sa liberté, c'est renoncer à sa qualité d'homme, aux droits de l'humanité, même à ses devoirs. Il n'y a nul dédommagement possible pour quiconque renonce à tout. Une telle renonciation est incompatible avec la nature de l'homme, et c'est ôter toute moralité à ses actions que d'ôter toute liberté à sa volonté.


Par: Jean-Jacques Rousseau
Extrait de: Du contrat social (1762)

Ajoutée par Savinien le 13/12/2010

Dernières citations ajoutées:



L'acteur règne dans le périssable. De toutes les gloires, on le sait, la sienne est la plus éphémère. Cela se dit du moins dans la conversation. Mais toutes les gloires sont éphémères. Du point de vue de Sirius, les oeuvres de Goethe dans dix mille ans seront en poussière et son nom oublié. Quelques archéologues peut-être chercheront des "témoignages" de notre époque. Cette idée a toujours été enseignante. Bien méditée, elle réduit nos agitations à la noblesse profonde qu'on trouve dans l'indifférence. Elle dirige surtout nos préoccupations vers le plus sûr, c'est-à-dire vers l'immédiat. De toutes les gloires, la moins trompeuse est celle qui se vit.


Par: Albert Camus
Extrait de: Le mythe de Sisyphe (1942)

Ajoutée par Savinien le 06/01/2020



Ce qui vient après la mort est futile et quelle longue suite de jours pour qui sait être vivant! Faust réclamait les biens de ce monde: le malheureux n'avait qu'à tendre la main. C'était déjà vendre son âme que de ne pas savoir la réjouir. La satiété, Don Juan l'ordonne au contraire. S'il quitte une femme, ce n'est pas absolument parce qu'il ne la désire plus. Une femme belle est toujours désirable. Mais c'est qu'il en désire une autre et non, ce n'est pas la même chose.


Par: Albert Camus
Extrait de: Le mythe de Sisyphe (1942)

Ajoutée par Savinien le 06/01/2020



Ce n'est point par manque d'amour que Don Juan va de femme en femme. Il est ridicule de le représenter comme un illuminé en quête de l'amour total. Mais c'est bien parce qu'il les aime avec un égal emportement et chaque fois avec tout lui-même, qu'il lui faut répéter ce don et cet approfondissement. De là que chacune espère lui apporter ce que personne ne lui a jamais donné. Chaque fois, elles se trompent profondément et réussissent seulement à lui faire sentir le besoin de cette répétition. "Enfin, s'écrie l'une d'elles, je t'ai donné l'amour." S'étonnera-t-on que Don Juan en rie: "Enfin? Non, dit-il, mais une fois de plus." Pourquoi faudrait-il aimer rarement pour aimer beaucoup?


Par: Albert Camus
Extrait de: Le mythe de Sisyphe (1942)

Ajoutée par Savinien le 06/01/2020