Fiche d'oeuvre et citations de Rousseau juge de Jean-Jacques


Rousseau juge de Jean-Jacques Retour aux oeuvres

Paru en:



Rousseau juge de Jean-Jacques est une œuvre autobiographique de l'écrivain et philosophe Jean-Jacques Rousseau écrite sous forme de trois dialogues entre Rousseau et un Français à propos de Jean-Jacques et de son œuvre.

En 1771, les lectures privées des Confessions que Rousseau a engagées se heurtent à l'incompréhension et à l'interdiction du chef de la police Sartine. La faillite des Confessions laisse place à une autre forme d'apologie que sont les Dialogues qui s'appuient sur l'analyse psychologique[1]. Le dédoublement Rousseau/Jean-Jacques ouvre un temps de dialectique : le vrai Rousseau que l'auteur s'efforce de présenter, le faux Rousseau, fabriqué par ses ennemis [2]. Les Dialogues sont en effet indissociables de l'idée de complot pris comme hypothèse, puis comme pari de l'existence même d'un complot.

...Suite ici [article Wikipedia]

Consulter les citations de cette oeuvre