Liste des citations


Pages: 123  >  >> (3603 citations trouvées)


La lettre lue, elle la baisa tendrement et la mit sur son coeur. Puis, avec un sourire plein de tristesse: Dieu vous garde, chère âme de ma vie! Dit-elle. J'ignore où vous êtes; mais Dieu le sait, et mes prières savent où est Dieu.


Extrait de: La comtesse de Charny (1853)


Ajoutée par Savinien le 19/03/2019
Catégories:

Il en est ainsi, au reste, de tout amour profond et réel; présent, l'être qui en est l'objet apparaît, aux yeux de celui ou de celle qui croit avoir à s'en plaindre, avec toutes les aspérités de la présence. A cette courte distance qu'il est de nous, tous les reproches qu'on croit avoir à lui faire semblent fondés; défauts de caractère, bizarreries d'esprit, oublis de coeur, tout apparaît comme à travers un verre grossissant; on ne comprend pas qu'on ait été si longtemps sans voir toutes ces défectuosités amoureuses, et que si longtemps on les ait supportées.
Mais l'objet de cette fatale investigation s'éloigne-t-il, de sa propre volonté ou par force, à peine éloigné, ces aspérités, qui, de près, blessaient comme des épines, disparaissent; ces contours trop arrêtés s'effacent; le réalisme trop rigoureux tombe sous le souffle poétique de la distance et au regard caressant du souvenir; on ne juge plus, on compare, on revient sur soi-même avec une rigueur mesurée à l'indulgence qu'on ressent pour cet autre, que l'on reconnaît avoir mal apprécié, et le résultat de tout ce travail du coeur, c'est qu'après cette absence de huit ou dix jours, la personne absente nous semble plus chère et plus nécessaire que jamais.


Extrait de: La comtesse de Charny (1853)


Ajoutée par Savinien le 19/03/2019
Catégories:

On s'attache par les services qu'on rend, bien plus qu'on n'est attaché par les services qu'on reçoit. C'est qu'il y a, dans le coeur de l'homme, bien plus d'orgueil que de reconnaissance.


Extrait de: La comtesse de Charny (1853)


Ajoutée par Savinien le 19/03/2019
Catégories:

Je sais que l'amour a été donné à l'homme, répondit la jeune femme, pour qu'il ait la mesure de ce qu'il peut souffrir.


Extrait de: La comtesse de Charny (1853)


Ajoutée par Savinien le 19/03/2019
Catégories:

La plupart des choses qui arrivent à l'homme, et qui sont pour lui de grands bonheurs ou de grands honneurs lui viennent presque toujours d'avoir beaucoup voulu, ou d'avoir beaucoup dédaigné.


Extrait de: Ange Pitou (1850)


Ajoutée par Savinien le 19/03/2019
Catégories:

Comment lutter avec un pareil homme! Avec un homme qui avait des bottes à l'écuyère et des éperons à ses bottes; avec un homme dont beaucoup de gens appelaient encore le frère monseigneur! Comment lutter avec un rival pareil! Comment n'avoir pas à la fois la honte et l'admiration, deux sentiments qui, au coeur du jaloux, sont un double supplice, si affreux que jamais on n'a su dire si un jaloux préfère un rival au-dessus ou au-dessous de lui!


Extrait de: Ange Pitou (1850)


Ajoutée par Savinien le 19/03/2019
Catégories:

C'est le propre des esprits naïfs de tout percevoir à des degrés égaux. Ces natures paresseuses ne sont pas moins sensibles que d'autres; seulement, elles éprouvent mais n'analysent pas. L'analyse, c'est l'habitude de jouir et de souffrir. Il faut avoir pris une certaine habitude des sensations pour regarder leur bouillonnement au fond de cet abîme qu'on appelle le coeur humain.


Extrait de: Ange Pitou (1850)


Ajoutée par Savinien le 19/03/2019
Catégories:

Mais après tous ces récits le nôtre compris, il en restera encore autant à faire car l'histoire n'est jamais complète. Cent mille témoins ont chacun leur version, cent mille détails différents ont chacun leur intérêt et leur poésie, par cela même qu'il sont différents. Mais à quoi serviront tous les récits, si véridiques qu'ils soient? Jamais leçon politique a-t-elle instruit un homme politique?


Extrait de: Ange Pitou (1850)


Ajoutée par Savinien le 19/03/2019
Catégories:

Hélas! Pauvres humains! Rois ou sujets, nous avons toujours au coeur une ouverture secrète par laquelle fuit l'audace et entre la terreur.


Extrait de: Ange Pitou (1850)


Ajoutée par Savinien le 19/03/2019
Catégories:

Elle eut alors, la pauvre femme, dans le silence et la solitude des nuits, de ces désespoirs effrayants qui doivent donner à Dieu une bien haute idée de ses forces, puisqu'il a créé des êtres assez forts pour supporter de pareilles épreuves.


Extrait de: Ange Pitou (1850)


Ajoutée par Savinien le 19/03/2019
Catégories:

Pages: 123  >  >> (3603 citations trouvées)