Citations

Pg 1/524

Notre existence est un point, notre durée un instant, notre globe un atome. A peine a-t-on commencé à s'instruire un peu que la mort arrive avant qu'on ait de l'expérience.


Par: François-Marie Arouet (Voltaire)

Extrait de: Micromégas (1752)

Ajoutée par Bilquiss le 05/10/2021

Catégories:

La douleur morale a cette ressemblance avec la douleur physique, que celui qui l'éprouve l'irrite continuellement, au lieu de tenter de la calmer. La nature a mis une volupté jusque dans l'exagération de la souffrance, comme elle a mis une souffrance dans l'exagération du plaisir.


Par: Alexandre Dumas (fils)

Ajoutée par Savinien le 01/09/2021

Catégories:

Cela vient de ce qu'en lisant une lettre que le peintre écrivait à sa mère, vous avez, vous, la femme sceptique par théorie et indifférente par habitude, laissé tomber une larme sur cette lettre, larme qui ne venait pas seulement de vos yeux, mais de votre coeur, et que rien ne fait plus vite pousser dans l'âme cette fleur qu'on nomme l'amour que cette rosée qu'on nomme les larmes.


Par: Alexandre Dumas (fils)

Ajoutée par Savinien le 01/09/2021

Catégories:

La rêverie est une visiteuse avec laquelle on a besoin d'être seul, et qui s'effarouche dès qu'elle entend ouvrir une porte.


Par: Alexandre Dumas (fils)

Ajoutée par Savinien le 01/09/2021

Catégories:

Dieu nous garde d'écrire jamais un livre contre les femmes. Nous ne les croyons pas plus méchantes que nous ne les croyons parfaites. Elles ressemblent pour nous à ces oiseaux que nous mettons dans une cage, qui nous donnent des coups de bec chaque fois que nous voulons les saisir, mais dont le chant est si doux, le plumage si charmant, que, le jour où ils s'envolent, nous les pleurons sans nous rappeler que nous avons sur les mains les marques de leur bec, et sans réfléchir que leur départ serait une ingratitude, s'ils n'avaient eu ce désir invincible de liberté que Dieu a donné à toutes ses créatures.


Par: Alexandre Dumas (fils)

Ajoutée par Savinien le 01/09/2021

Catégories:

Les conversations d'un premier rendez-vous d'amour sont difficiles pour la femme et pour l'homme. Pour la femme, en ce sens que, tout en sachant à quoi elle s'expose, elle veut donner à sa pudeur le mérite de lutter encore; pour l'homme, qui, tout convaincu qu'il est que la femme ne lui résistera pas longtemps, doit cependant mettre toute sa délicatesse et tout son esprit à faire à sa complice une pente tellement douce qu'elle ne s'y sente pas glisser et ne s'en aperçoive que lorsqu'il est trop tard.


Par: Alexandre Dumas (fils)

Ajoutée par Savinien le 01/09/2021

Catégories:

Ici nous nous permettrons une réflexion, c'est qu'il n'est pas rare de voir une femme, incapable de tromper son mari, par cette seule raison qu'elle l'aime, aider une amie à tromper le sien, et prendre plaisir à des dangers sans danger pour elle. C'est ce sentiment qui fait des mères et des soeurs, même les plus vertueuses, de si complaisantes intermédiaires. Mais il y a cette compensation, que celle qui est la confidente des joies est aussi la confidente des tristesses que ces sortes d'amours font naître, et que lorsqu'elle pèse les unes et les autres dans sa conscience, elle se trouve plus heureuse encore par la comparaison. Puis, qui sait? La compensation de la vertu, ce trésor un peu lourd à porter, c'est peut-être la non-vertu des autres. Les plus saintes passions ont leur égoïsme et leur orgueil.


Par: Alexandre Dumas (fils)

Ajoutée par Savinien le 01/09/2021

Catégories:

Quoi qu'il en soit, Maximilien, qui s'était rencontré souvent dans le monde avec Mme de Lys, lui avait fait sa cour avec cette timidité qui séduit tant les femmes. Elle avait paru l'écouter en riant. Il ne s'était pas découragé. Alors le silence encourageant avait succédé au rire, les demi-regards à l'indifférence, les demi-confidences aux demi-regards, et la marquise avait fini par laisser comprendre au jeune homme qu'elle recevrait par écrit tout ce qu'il n'osait lui dire et tout ce qu'elle ne pouvait entendre.


Par: Alexandre Dumas (fils)

Ajoutée par Savinien le 01/09/2021

Catégories:

Acte II, Scène 4


Il y a entre les honnêtes gens, ma chère baronne, un lien mystérieux qui les unit avant même qu'ils se connaissent, et qui devient facilement de l'amitié le jour où ils se rencontrent.


Par: Alexandre Dumas (fils)

Ajoutée par Savinien le 30/08/2021

Catégories:

Acte II, Scène 3


Si je vous cause jamais un chagrin, allez le confier à Olivier, mais jusque-là, gardez notre secret pour vous. Il n'y a de vrai bonheur que celui que personne ne connait.


Par: Alexandre Dumas (fils)

Ajoutée par Savinien le 30/08/2021

Catégories:

Pg 1/524