Citations de Journal (Gide), de André Gide

23 Citations

Mais non; il n'est nullement nécessaire d'être méchant pour blesser autrui. Et c'est bien là le plus tragique: que des êtres bons et qui s'aiment puissent s'endolorir et se navrer avec la meilleure volonté du monde.


Par: André Gide

Extrait de: Journal (Gide)

Ajoutée par jlm le 21/10/2013

 

Le nombre de bêtises qu'une personne intelligente peut dire dans une journée n'est pas croyable. Et j'en dirais sans doute autant que les autres, si je ne me taisais plus souvent.


Par: André Gide

Extrait de: Journal (Gide)

Ajoutée par jlm le 28/02/2013

 

Il y a quelque... romantisme à se désoler que les choses ne soient pas autrement qu'elles ne sont; c'est-à-dire qu'elles ne peuvent être. C'est sur le réel qu'il nous faut édifier notre sagesse, et non point sur l'imaginaire. Même la mort doit être admise par nous et nous devons nous élever jusqu'à la comprendre; jusqu'à comprendre que l'émerveillante beauté de ce monde vient de ceci précisément que rien n'y dure et que sans cesse ceci doit céder place et matière pour permettre à cela, qui n'a pas encore été, de se produire; le même, mais renouvelé, rajeuni; le même, et pourtant imperceptiblement plus voisin de cette perfection à laquelle il tend sans le savoir et dont se forme lentement le visage même de Dieu.


Par: André Gide

Extrait de: Journal (Gide)

Ajoutée par jlm le 19/10/2013

 

Les lois et les censures compromettent la liberté de pensée bien moins que ne le fait la peur. Toute divergence d'opinion devient suspecte et seuls quelques très rares esprits ne se forcent pas à penser et juger "comme il faut".


Par: André Gide

Extrait de: Journal (Gide)

Ajoutée par jlm le 21/05/2013

 

Celui qui agit comme tout le monde s'irrite nécessairement contre celui qui n'agit pas comme lui.


Par: André Gide

Extrait de: Journal (Gide)

Ajoutée par jlm le 03/06/2013

 

Depuis trop longtemps je n'ose plus penser qu'à voix basse; et c'est une façon de mentir.


Par: André Gide

Extrait de: Journal (Gide)

Ajoutée par Savinien le 09/05/2012

 

Toutes les opinions intéressées me sont suspectes. J'aime pouvoir penser librement et commence à craindre d'être refait dès qu'il me revient quelque avantage de l'opinion que je professe. C'est comme si j'acceptais un pot-de-vin.


Par: André Gide

Extrait de: Journal (Gide)

Ajoutée par Savinien le 09/05/2012

 

Ce que l'on aurait pu faire se confond avec ce que l'on aurait dû faire, et l'emporte de beaucoup sur ce que l'on a fait. Appelons celà, pour plus de simplicité: des regrets.


Par: André Gide

Extrait de: Journal (Gide)

Ajoutée par Savinien le 05/05/2012

 

Certains jours, la vie a si mauvais goût qu'on voudrait pouvoir la cracher.


Par: André Gide

Extrait de: Journal (Gide)

Ajoutée par Savinien le 05/05/2012

 

Quel petit nombre d'heures, d'instants, chaque jour, sont vraiment occupés à vivre! Pour quelques triomphantes oasis, quels immenses déserts à traverser!


Par: André Gide

Extrait de: Journal (Gide)

Ajoutée par Savinien le 05/05/2012

 

Sans les poussières qu'il éclaire le rayon ne serait pas visible.


Par: André Gide

Extrait de: Journal (Gide)

Ajoutée par Savinien le 05/05/2012

 

Ce n'est pas toujours en s'obstinant sur une difficulté et en s'y achoppant, qu'on en triomphe; mais bien parfois en travaillant celle d'à côté. Certains êtres et certaines choses demandent à être abordés de biais.


Par: André Gide

Extrait de: Journal (Gide)

Ajoutée par Savinien le 05/05/2012

 

Hier soir un coucher de soleil ineffablement étrange et beau; ciel encombré de brumes roses, orangées; je l'admirai surtout, au passage du pont de Grenelle, reflété par la Seine chargée de chalands; tout fondait dans une harmonie chaude et tendre. [...] Pourtant, pensai-je, certains voyagent au loin pour ne rien rencontrer de plus beau. Mais l'homme, le plus souvent, ne reconnaît point la beauté qu'il ne l'achète, et c'est pourquoi l'offre de Dieu reste si souvent dédaignée.


Par: André Gide

Extrait de: Journal (Gide)

Ajoutée par Savinien le 30/04/2012

 

Ne pas dédaigner les petites victoires; dès qu'il s'agit de la volonté, le beaucoup n'est que la patiente addition du peu.


Par: André Gide

Extrait de: Journal (Gide)

Ajoutée par Savinien le 30/04/2012

 

Comme nous sommes ridicules! Déjà j'ai tant de mal à me prendre au sérieux, quand je suis seul... Chacun de nous m'apparaît ici comme dans la salle d'essayage d'un tailleur, entouré de glaces qui s'entre-reflètent, et quêtant dans l'esprit d'autrui son image multipliée. Malgré soi l'on prend posture; l'on se cambre; on voudrait tant pouvoir se voir de dos!


Par: André Gide

Extrait de: Journal (Gide)

Ajoutée par Savinien le 29/04/2012

 

Il n'y a pas de différence essentielle entre l'honnête homme et le gredin. Et que l'honnête homme puisse devenir un gredin voilà le terrible et le vrai. Dans la voie du "péché" il n'y a que le premier pas qui coûte.


Par: André Gide

Extrait de: Journal (Gide)

Ajoutée par Savinien le 29/04/2012

 

Le nombre des choses qu'il n'y a pas lieu de dire augmente pour moi chaque jour.


Par: André Gide

Extrait de: Journal (Gide)

Ajoutée par Savinien le 29/04/2012

 

Les trois quarts de la vie se passent à préparer le bonheur; mais il ne faut pas croire que pour cela le dernier quart se passe à en jouir. On a trop pris l'habitude de ce genre de préparations, et, quand on a fini de préparer pour soi, on prépare pour les autres; de sorte que le moment propice est remisé par-delà la mort. Voilà pourquoi l'on a tant besoin de croire à une vie éternelle. Une grande sagesse serait de comprendre que le vrai bonheur se passe de préparations; ou du moins il n'en veut qu'une intime.


Par: André Gide

Extrait de: Journal (Gide)

Ajoutée par Savinien le 29/04/2012

 

La vérité est de Dieu; l'idée est de l'homme. Certains confondent idées et vérités.


Par: André Gide

Extrait de: Journal (Gide)

Ajoutée par Savinien le 29/04/2012

 

Les choses les plus belles sont celles que souffle la folie et qu'écrit la raison. Il faut demeurer entre les deux, tout près de la folie quand on rêve, tout près de la raison quand on écrit.


Par: André Gide

Extrait de: Journal (Gide)

Ajoutée par Savinien le 28/04/2012

 

Nous ne perdrons aucune de nos inquiétudes. Leur cause est en nous, non au-dehors. Notre esprit est ainsi fait que tout l'ébranle, et ce n'est qu'en la solitude qu'il trouve un peu de quiétude. Alors c'est Dieu qui l'inquiète.


Par: André Gide

Extrait de: Journal (Gide)

Ajoutée par Savinien le 28/04/2012

 

"Ne jugez point." Tout jugement porte en soi le témoignage de notre faiblesse.


Par: André Gide

Extrait de: Journal (Gide)

Ajoutée par Savinien le 28/04/2012

 

Un esprit incapable de révolte et d'indignation est un esprit sans valeur... Il faut prendre son parti de bien des choses mais pas facilement.


Par: André Gide

Extrait de: Journal (Gide)

Ajoutée par Savinien le 27/09/2011