Fiche d'auteur et citations de: Théophile Gautier


Théophile Gautier Retour aux auteurs

Né(e) le 30/08/1811

Mort(e) le 23/10/1872

Pays: France

Photo

Théophile Gautier, né à Tarbes le 30 août 1811[1] et mort à Neuilly-sur-Seine le 23 octobre 1872, est un poète, romancier et critique d'art français.

Né à Tarbes, Théophile Gautier est cependant parisien dès sa première enfance. Il fait la connaissance du futur Nerval au Collège Charlemagne et s'intéresse très jeune à la poésie. En 1829 il rencontre Victor Hugo qu'il reconnaît pour son maître et participe activement au mouvement romantique comme lors de la fameuse bataille d'Hernani, le 25 février 1830. Il évoquera avec humour cette période en 1833 dans Les Jeunes-France.

... Suite ici [article wikipedia]


Consulter ses citations


Ses ouvrages référencés en base:

Emaux et camées

1852

Recueil de 37 poèmes octosyllabiques publié en 1852, Émaux et camées est le sommet de l'art poétique de Théophile Gautier.

Alors que ses premières pièces relevaient de l'esthétique romantique (La comédie de la mort, España) Gautier évolue de plus en plus vers le formalisme. Ses poèmes deviennent alors des bijoux virtuoses à la beauté un peu froide sans perdre toutefois leur charge émotionnelle. Cette esthétique nouvelle annonce le mouvement parnassien.

... Suite ici [article wikipedia]

Mademoiselle de Maupin

1835

Mademoiselle de Maupin est un roman épistolaire français écrit par Théophile Gautier et publié en 1835. Première grande œuvre de l'auteur, le roman raconte la vie de Madeleine de Maupin et ses aventures galantes. Opérant comme un manifeste du parnasse, le texte est célèbre pour sa préface, où Gautier fustige les visions moralistes ou utilitaires de la littérature. Il y proclame également sa conception de l'art : indépendant et inutile, l'art ne vise que le beau. Gautier se fait ici précurseur du Parnasse et de la doctrine de « l'art pour l'art ».

Dans le roman, Gautier raconte la vie de Madeleine de Maupin qui, avant de succomber aux avances des hommes, désire se travestir afin de surprendre leurs secrets. Elle parcourt donc le monde, sous le nom de Théodore, en quête d'aventures galantes. D'Albert, le héros de la première partie du livre, qui soupçonne la vérité, tombe amoureux de Madeleine. Rosette, la précédente conquête de D'Albert, est trompée par le déguisement et elle est amoureuse de Théodore/Madelaine qui doit par ailleurs se battre en duel pour avoir refusé d'épouser une jeune fille.

... Suite ici [article wikipedia]