Fiche d'auteur et citations de: Guillaume Apollinaire


Guillaume Apollinaire Retour aux auteurs

Né(e) le 26/08/1880

Mort(e) le 09/11/1918

Pays: France

Photo

Guillaume Apollinaire (né Wilhelm Albert Włodzimierz Apolinary de Kostrowicki. Apollinaire est en réalité - jusqu'à sa naturalisation en 1916 - son 4e prénom) est un poète et écrivain français, né en tant que sujet polonais de l'Empire russe. D'après sa fiche militaire, il est né le 26 août 1880 à Rome et mort pour la France le 9 novembre 1918 à Paris.

Il est considéré comme l'un des poètes français les plus importants du début du XXe siècle, auteur de poèmes tels que Zone, La Chanson du Mal-Aimé, ou encore Mai, ayant fait l'objet de plusieurs adaptations en chanson au cours du siècle, Le Pont Mirabeau ; mais son œuvre érotique (dont principalement un roman et de nombreux poèmes) se trouve être également passée à la postérité. Il expérimenta un temps la pratique du calligramme (terme de son invention, quoiqu'il ne soit pas l'inventeur du genre lui-même, désignant des poèmes écrits en forme de dessins et non de forme classique en vers et strophes). Il fut le chantre de nombreuses avant-gardes artistiques de son temps, notamment du cubisme à la gestation duquel il participa, poète et théoricien de l'Esprit nouveau[1], et sans doute un précurseur majeur du surréalisme dont il a forgé le nom.

... Suite ici [article wikipedia]


Consulter ses citations


Ses ouvrages référencés en base:

Alcools

1913

Alcools est un recueil de poèmes de Guillaume Apollinaire, paru en 1913.

Ce recueil, qu'Apollinaire mit 15 ans à élaborer, annonce la quête de modernité, de jeu avec la tradition, de renouvellement formel de la poésie de l'auteur. Alcools est un recueil pluriel, polyphonique, qui explore de nombreux aspects de la poésie, allant de l'élégie au vers libre, mélangeant le quotidien aux paysages rhénans dans une poésie qui se veut expérimentale, alliant une quasi-perfection formelle et une grande beauté (Mai) à un hermétisme, un art du choc, de l'électrochoc, qui valut à Apollinaire d'être qualifié de mystificateur. Alcools montre le poète déchiré sentimentalement par la rupture amoureuse, que l'histoire littéraire a retenue à travers des poèmes tels que Mai, Les Colchiques et, surtout, La Chanson du Mal Aimé.

... Suite ici [article wikipedia]