Fiche d'auteur et citations de: Aristote


Aristote Retour aux auteurs

Né(e) le 384 avant J.C.

Mort(e) le 322 avant J.C.

Pays: Macédoine

Photo

Aristote (en grec ancien : Ἀριστοτέλης / Aristotélês), surnommé le Stagirite (Σταγειρίτης / Stageiritès), est un philosophe grec né en 384 av. J.-C. à Stagire, en Macédoine, et mort en 322 av. J.-C. à Chalcis, en Eubée. Disciple de Platon à l'Académie pendant plus de vingt ans, il prit ensuite une distance critique vis-à-vis des thèses de son maître et fonda sa propre école, le Lycée. Il fut également précepteur d'Alexandre le Grand.

Sa conception de l'être comme « substance » (ou ontologie), et de la métaphysique comme « science de l'être en tant qu'être », influença profondément l'ensemble de la tradition philosophique occidentale, d'Alexandre d'Aphrodise à Martin Heidegger en passant par Thomas d'Aquin, et orientale, d'Averroès et Maïmonide à Cordoue jusqu'au persan Avicenne en passant par les théologiens médiévaux de Byzance.

... Suite ici [article wikipedia]


Consulter ses citations


Ses ouvrages référencés en base:

Ethique à Nicomaque

(Année de parution non renseignée.)

L'Éthique à Nicomaque (grec ancien : ἠθικὰ Νικομάχεια, ēthiká Nikomácheia) est un ouvrage d'Aristote qui traite de l'éthique. Il est, avec l'Éthique à Eudème et la Grande Morale (Magna Moralia, d'authenticité douteuse), l'un des trois principaux livres exposant la philosophie morale d'Aristote.

Cet ouvrage se comprend comme un traité pratique qui doit guider l'homme vers le bonheur (le souverain bien[1]) et le citoyen vers le bien commun de la Cité. Éthique et politique sont en effet inséparables chez Aristote : la vertu, n'étant possible que dans le cadre de la cité[2], est une réalité essentiellement politique. Aristote théorise aussi dans ce livre la justice (livre V), la prudence (livre VI), l'amitié (livre VIII).

... Suite ici [article wikipedia]