Fiche d'auteur et citations de: Ludwig Wittgenstein


Ludwig Wittgenstein Retour aux auteurs

Né(e) le 26/04/1889

Mort(e) le 29/04/1951

Pays: Autriche

Photo

Ludwig Josef Johann Wittgenstein (né à Vienne, Autriche-Hongrie, le 26 avril 1889, mort à Cambridge, Royaume-Uni, le 29 avril 1951) est un philosophe autrichien, puis britannique, qui apporta des contributions décisives en logique, dans la théorie des fondements des mathématiques et en philosophie du langage. Il ne publia de son vivant qu'une œuvre majeure : le Tractatus logico-philosophicus, paru en 1918 à Vienne. Dans cette œuvre influencée à la fois par la lecture de Schopenhauer et de Kierkegaard, et par Frege, Moore et Russell, Wittgenstein montrait les limites du langage et de la faculté de connaître de l'homme. Il pensa alors avoir apporté une solution à tous les problèmes philosophiques auxquels il était envisageable de répondre ; il quitta l'Angleterre et se détourna de la philosophie jusqu'en 1929. À cette date, il revint à Cambridge et critiqua les principes de son premier traité. Il développa alors une nouvelle méthode philosophique et proposa une nouvelle manière d'appréhender le langage, développée dans sa seconde grande œuvre, Investigations philosophiques, publiée, comme nombre de ses travaux, à titre posthume.

Son œuvre a eu, et conserve, une influence majeure sur le courant de la philosophie analytique. Dans un premier temps, le Tractatus a influencé son ancien professeur Bertrand Russell, mais surtout les néopositivistes du Cercle de Vienne, même si Wittgenstein considérait que ceux-ci commettaient de graves contresens sur la signification de sa pensée. Les deux « époques » de sa pensée ont profondément marqué nombre de ses élèves et d'autres philosophes. Parmi les « wittgensteiniens », on compte... Suite ici [article wikipedia]


Consulter ses citations


Ses ouvrages référencés en base:

Tractatus logico-philosophicus

1921

Le Tractatus logico-philosophicus est une œuvre de Ludwig Wittgenstein. Elle est d'abord parue en allemand en 1921 sous le titre Logisch-Philosophische Abhandlung, puis en anglais un an plus tard sous le titre latin actuel. Avec Investigations philosophiques, ce texte est l'une des pièces majeures de la philosophie de Wittgenstein, inspiré par un logicisme anti-psychologiste que Wittgenstein abandonna par la suite.

Ouvrage très court (environ 70 pages), le Tractatus a donné lieu à de nombreuses interprétations – voire mésinterprétations[réf. nécessaire]. Alors que la signification mystique[1] de ce texte est pour Wittgenstein éthique et esthétique[2], la plupart des lectures ont mis en avant son intérêt en logique et en philosophie du langage. Ce n'est que récemment que des études qui lui sont consacrées ont commencé à considérer l'aspect mystique de l'œuvre comme central[3].

... Suite ici [article wikipedia]