Fiche d'auteur et citations de: Alfred de Vigny


Alfred de Vigny Retour aux auteurs

Né(e) le 27/03/1797

Mort(e) le 17/09/1863

Pays: France

Photo

Alfred Victor, comte de Vigny est un écrivain, dramaturge et poète français, né le 27 mars 1797 ou 7 Germinal An 5 à Loches (Indre-et-Loire) et mort le 17 septembre 1863 à Paris, 8e.

Figure du romantisme, il écrit parallèlement à une carrière militaire entamée en 1814 et publie ses premiers poèmes en 1822. Avec la publication de Cinq-Mars en 1826, il contribue au développement du roman historique français. Ses traductions versifiées de Shakespeare s'inscrivent dans le drame romantique, de même que sa pièce Chatterton (1835). Son œuvre se caractérise par un pessimisme fondamental, et une vision désenchantée de la société. Il développe à plusieurs reprises le thème du paria, incarné par le poète, le prophète, le noble, Satan et le soldat. Sa poésie est empreinte d'un stoïcisme hautain, qui s'exprime en vers denses et dépouillés, souvent riches en symboles, annonçant la modernité poétique de Baudelaire, Verlaine et Mallarmé.

... Suite ici [article wikipedia]


Consulter ses citations


Ses ouvrages référencés en base:

Les destinées

1864

Les Destinées : poëmes philosophiques, est un recueil de poèmes philosophiques, lesquels relèvent d’un genre ancien aux caractéristiques très variables. Ces poèmes ont été écrits par Alfred de Vigny, entre 1838 et 1863. Six poèmes paraissent, pendant et après sa campagne académique, dans la Revue des deux Mondes et onze au total sont réunis dans le volume définitif publié à Paris en 1864. Au fil des années, non sans de longues parenthèses mais jusqu’aux derniers mois de sa vie, le poète travaille à un recueil futur dont il revoit le plan à plusieurs reprises, encore que ce plan, aux yeux de certains commentateurs, reste incertain. À sa mort, Vigny laisse donc une suite de textes qui, touchant à des problèmes différents, ne sont pas liés entre eux de manière explicite et peuvent être lus de multiples façons. Il est notamment possible de les relier aux champs philosophiques traditionnels qu’ils abordent, avant de repérer les échos qu’ils ont suscités depuis leur publication.

On a longtemps pensé et écrit que Vigny était l’inventeur du « poème philosophique » alors qu’il n’en est rien : si l’auteur des Destinées a créé l’appellation, il n’a pas créé le genre. Dominique Combe en fait remonter l’origine à Hésiode et aux présocratiques, avant de montrer qu’on peut en repérer les manifestations, au fil des époques, jusqu’à nos jours[1]. Après avoir précisé quelques constantes nécessaires à l’appréhension du genre en question, Dominique Combe souligne l’extrême souplesse de cel... Suite ici [article wikipedia]

Poèmes antiques et modernes

1868

Les poèmes antiques et modernes est un recueil de poésies par Alfred de Vigny.

Il parut pour la première fois sous le simple titre de Poèmes. L'auteur le remania et le compléta, puis lui donna le titre définitif en 1826. Ce volume forme, avec le recueil posthume des Destinées (1864), toute l'œuvre poétique de Vigny. Les pièces qui le composent sont classées de la façon suivante : poèmes mystiques (Moïse, Eloa, le Déluge) ; poèmes antiques (la Fille de Jephté, la Femme adultère, le Bain de Suzanne, le Somnanbule, la Dryade, Smytha, le Bain d'une dame romaine) ; poèmes modernes (Dolorida, la Prison, Madame de Soubise, la Neige, le Cor, le Bal, le Trappiste, la frégate la Sérieuse ou la plainte du capitaine, les Amant de Montmorency, Paris). La forme dont le poète use le plus fréquemment est celle du symbole. La philosophie qu'il exprime est marqué du pessimisme le plus complet ; il se sent seul et autour de lui, il n'aperçoit que des hommes indifférents ou hostiles et une nature impassible. Tout être souffre ; tout être supérieur souffre supérieurement ; le génie est donc particulièrement désigné pour souffrir. Contre tant de misère qui accable l'homme, Vigny ne trouve d'autre remède qu'une hautaine résignation.

... Suite ici [article wikipedia]

Servitude et grandeur militaire

1835

Servitude et grandeur militaires est un recueil d'Alfred de Vigny publié en 1835, comprenant trois nouvelles : Laurette ou le Cachet rouge, La Veillée de Vincennes, La Vie et la mort du Capitaine Renaud ou la Canne de jonc.

... Suite ici [article wikipedia]