Fiche d'auteur et citations de: Charles Dantzig


Charles Dantzig Retour aux auteurs

Né(e) le 07/10/1961

Pays: France

Photo

Charles Dantzig est un écrivain et un éditeur français né à Tarbes le 7 octobre 1961[1].

Charles Dantzig est né à Tarbes dans une famille de professeurs de médecine. Après le bac, sa passion pour la littérature l'éloigne du parcours habituel de la « reproduction », mais aussi de la voie d'hypokhâgne qui lui était pourtant ouverte. Il clôt son parcours académique par un doctorat sur les « libertés de l'air ». Il ne s'agit pas d'un recueil de poésie, mais d'une étude sur les droits de trafic que les États accordent aux compagnies aériennes. Que pense-t-il de la faculté de droit de Toulouse ? « La meilleure, car j'ai pu y passer ma première année à lire pour la première fois À la recherche du temps perdu. » Ayant achevé sa thèse à Paris, Dantzig, âgé de 28 ans, publie son premier essai, Remy de Gourmont, Cher Vieux Daim! (Le Rocher), en même temps que son premier recueil de poésies, Le Chauffeur est toujours seul (La Différence). Il est salué par les critiques Angelo Rinaldi et Bernard Frank.

... Suite ici [article wikipedia]


Consulter ses citations


Ses ouvrages référencés en base:

Dictionnaire égoïste de la littérature française

2005

Le Dictionnaire égoïste de la littérature française est un livre de Charles Dantzig publié le 7 septembre 2005 aux éditions Grasset et ayant obtenu le Prix Décembre la même année. Le Dictionnaire égoïste de la littérature française est un mélange de notices sur des auteurs, des œuvres, des personnages de fiction ou des notions de littérature. Classés par ordre alphabétique, ces articles suivent néanmoins un ordre propre au tempérament ou au rythme de l'auteur[réf. nécessaire], à une vision « égoïste » de la littérature.

L'ouvrage serait né du rêve de l'auteur de rédiger un dictionnaire de littérature entièrement original qui donnerait un point de vue personnel sur la littérature. Premier dictionnaire de littérature rédigé par un écrivain[réf. nécessaire], il représente un essai d'un genre tout nouveau, qui permet à Charles Dantzig d'exprimer son point de vue égoïste ou "égotiste" (l'expérience de la lecture est aussi un portrait en creux du lecteur Dantzig), tout en lui conférant un ordre ou un classement qui sorte des cartographies classiques de la littérature scolaire. Charles Dantzig prend donc le parti de dépayser le lecteur, de le dépêtrer de ses habitudes et de ses préjugés les plus enracinés, par exemple en renversant, selon son point de vue subjectif, les statues les plus intouchables de l'histoire littéraire (par exemple Paul Claudel, Louis Ferdinand Céline), ou en élevant, à l'inverse, des auteurs moins connus ou « mineurs » à l'égal des plus grands (comme Marcel Schwob). Il ne s'agit pas non plus d'une théorie g&eacu;... Suite ici [article wikipedia]