Fiche d'auteur et citations de: Friedrich Wilhelm Nietzsche


Friedrich Wilhelm Nietzsche Retour aux auteurs

Né(e) le 15/10/1844

Mort(e) le 25/08/1900

Pays: Allemagne

Photo

Friedrich Wilhelm Nietzsche (prononcé [nitʃ] ou [ni:tʃə]) est un philologue, philosophe et poète allemand né le 15 octobre 1844 à Röcken, en Saxe, et mort le 25 août 1900 à Weimar, en Allemagne.

L'œuvre de Nietzsche est essentiellement une critique de la culture occidentale moderne et de l'ensemble de ses valeurs morales (issues de la dévaluation chrétienne du monde), politiques (la démocratie, l'égalitarisme), philosophiques (le platonisme et toutes les formes de dualisme métaphysique) et religieuses (le christianisme). Cette critique procède d'un projet de dévaluer ces valeurs et d'en instituer de nouvelles dépassant le ressentiment et la volonté de néant qui ont dominé l'histoire de l'Europe sous l'influence du christianisme ; ceci notamment par l'affirmation d'un Éternel Retour de la vie et par le dépassement de l'humanité et l'avènement du surhomme. L'exposé de ses idées prend dans l'ensemble une forme aphoristique ou poétique.

... Suite ici [article wikipedia]


Consulter ses citations


Ses ouvrages référencés en base:

Ainsi parlait Zarathoustra

1883

Ainsi parlait Zarathoustra (ou Ainsi parla Zarathoustra selon la traduction de Maël Renouard). Un livre pour tous et pour personne (en allemand : Also sprach Zarathustra. Ein Buch für Alle und Keinen) est un poème philosophique de Friedrich Nietzsche, publié entre 1883 et 1885.

L'allemand autorise à traduire Also sprach Zarathustra par Ainsi parla Zarathoustra. Chaque discours se termine par cette formule (à quelques exceptions). L'imparfait en français indiquerait une répétition. Mais l'ensemble du livre présente une progression de discours en discours qui paraît plutôt indiquer que ces discours représentent à chaque fois une étape dans la doctrine de Zarathoustra, ce que marquerait la traduction par le passé simple, Ainsi parla Zarathoustra.

... Suite ici [article wikipedia]

Aurore

1881

Aurore. Réflexions sur les préjugés moraux (Morgenröte – Gedanken über die moralischen Vorurteile, 1881) est une œuvre de Friedrich Nietzsche. Elle se compose de 575 aphorismes répartis en cinq livres. Nietzsche en propose lui-même un résumé dans un avant-propos datant de 1886 :

Le livre est une véritable avancée relativement au précédent (Humain, trop humain), car Nietzsche y expose avec plus de cohérence et de détails un grand nombre de thèses (a-moralisme de l'existence, psychologie des croyances morales, erreur de la causalité morale, suppression de l'idée de punition, besoin de réévaluer nos actions et nos sentiments, etc.) qui constitueront ses œuvres suivantes (Par-delà bien et mal, Généalogie de la morale).

... Suite ici [article wikipedia]

Humain, trop humain

1878

Humain, trop humain (ou Choses humaines, trop humaines). Un livre pour esprits libres (Menschliches, Allzumenschliches. Ein Buch für freie Geister) est une œuvre du philosophe Friedrich Nietzsche, publiée, pour le premier tome, en 1878. Un second tome fut publié par la suite, réunissant Vermischte Meinungen und Sprüche (Opinions et sentences mêlées) et Der Wanderer und sein Schatten (Le Voyageur et son ombre). Le livre est dédié à Voltaire.

Ce livre marque une rupture dans la vie de Nietzsche. Gravement atteint dans sa santé, et alors qu'il se croit à l'article de la mort, il envisageait d'écrire un livre intitulé Le Soc. Presque aveugle et subissant des crises de paralysie, il fut aidé par Paul Rée (dont il se sent alors proche intellectuellement) dans la rédaction de l'ouvrage.

... Suite ici [article wikipedia]

Par delà le bien et le mal

1886

Par-delà le bien et le mal. Prélude d'une philosophie de l'avenir, (Jenseits von Gut und Böse - Vorspiel einer Philosophie der Zukunft) est une œuvre du philosophe allemand Friedrich Nietzsche, publiée en 1886. Le titre fut traduit en Par-delà le bien et le mal par Henri Albert.

Le livre paraît après Ainsi parla Zarathoustra et avant la Généalogie de la morale, « qui complète et éclaire » Par-delà le bien et le mal. Il comporte une préface, neuf parties et un postlude, Du haut des monts, qui est un poème. Les neuf parties sont composées de 296 aphorismes, une forme que Nietzsche privilégie habituellement. Le titre se place dans une perspective immoraliste de la morale et des préjugés moraux. Il s'agit de dépasser « la croyance aux oppositions des valeurs » (aphorisme 2) qui, selon lui, n'est qu'un préjugé de métaphysicien.

... Suite ici [article wikipedia]