Fiche d'auteur et citations de: Jean Racine


Jean Racine Retour aux auteurs

Né(e) le 22/12/1639

Mort(e) le 21/04/1699

Pays: France

Photo

Jean Racine, né à La Ferté-Milon le 22 décembre 1639 et mort à Paris le 21 avril 1699, est un dramaturge et poète français considéré comme l'un des plus grands auteurs de tragédies de la période classique en France sous Louis XIV.

Issu d'une famille de petits notables et vite orphelin, il est éduqué par les "Messieurs" (les "Solitaires") de Port-Royal et reçoit une solide éducation littéraire et religieuse (peu marquée par les nuances théologiques du jansénisme). Il choisit ensuite de se consacrer à la littérature et particulièrement au théâtre en faisant jouer La Thébaïde en 1664 et Alexandre le Grand en 1665, qui est son premier succès et qui lui vaut le soutien du jeune roi Louis XIV mais il se brouille avec Molière.

... Suite ici [article wikipedia]


Consulter ses citations


Ses ouvrages référencés en base:

Andromaque

1667

Andromaque est une tragédie en cinq actes et en vers de Jean Racine écrite en 1667 et représentée pour la première fois au château du Louvre le 17 novembre 1667. Elle comporte 1648 alexandrins.

L'argument de la pièce se résume en une phrase : Oreste aime Hermione, mais elle aime Pyrrhus, qui aime Andromaque, qui aime encore le souvenir de son mari, Hector, tué pendant la guerre de Troie.

... Suite ici [article wikipedia]

Bérénice

1670

Bérénice est une tragédie en cinq actes (comportant respectivement 5, 5, 4, 8 et 7 scènes) et en vers (1506 alexandrins) de Racine représentée pour la première fois le 21 novembre 1670 à l'Hôtel de Bourgogne, avec sa nouvelle actrice vedette, Marie Champmeslé dans le rôle-titre. L'épître dédicatoire est adressée à Colbert.

Quoique la troupe de Molière ait joué Tite et Bérénice de Corneille juste une semaine plus tard, la pièce de Racine est entièrement différente de celle de son illustre aîné. Contrairement à ce dernier, qui s'est attaché à s'inspirer des faits historiques et à construire l'intrigue de sa pièce sur la rivalité entre Bérénice et Domitie, future épouse de Domitien (frère et successeur de l'empereur Titus), Racine a voulu conserver l'image idéalisée d'un Titus renonçant à l'amour pour obéir à la raison d'État, qui s'est installée dans l'imaginaire sous l'influence de l'historien Suétone. On peut voir ainsi dans cette tragédie comme un reflet de la monarchie absolue et de l'exemplarité de Louis XIV. La princesse Palatine [1], puis Voltaire [2] se feront l'écho de l'analogie qui était née dans l'esprit de certains contemporains entre cette histoire et la renonciation fameuse du jeune Louis XIV à Marie Mancini lors du Traité des Pyrénées, qui lui avait imposé le mariage avec l'Infante d'Espagne. En citant Jacques Morel, « l'œuvre de Racine constitue un long dialogue avec Louis XIV (Théâtre complet, 1980)», un programme de la Comédie-Française précise que « l'action de Titus est donnée en paradigme de la monarchie f... Suite ici [article wikipedia]

Britannicus

1669

Britannicus est une tragédie en cinq actes (comportant respectivement 4, 8, 9, 4 et 8 scènes) et en vers (1 768 alexandrins) de Jean Racine, représentée pour la première fois le 13 décembre 1669 à l’Hôtel de Bourgogne. L'épître dédicatoire est adressé au duc de Chevreuse.

Britannicus est la deuxième grande tragédie de Racine. Pour la première fois, l’auteur prend son sujet dans l’histoire romaine. L’empereur Claude a eu un fils, Britannicus, avant d’épouser Agrippine et d’adopter Néron, fils qu’Agrippine a eu d’un précédent mariage. Néron a succédé à Claude. Il gouverne l’Empire avec sagesse au moment où débute la tragédie. Racine raconte l’instant précis où la vraie nature de Néron se révèle : sa passion subite pour Junie, fiancée de Britannicus, le pousse à se libérer de la domination d’Agrippine et à assassiner son frère adoptif.

... Suite ici [article wikipedia]

Les plaideurs

1668

Les Plaideurs (1668) est une comédie en trois actes (comportant respectivement 8, 14 et 4 scènes) et en vers (884 alexandrins) de Jean Racine. C’est la seule comédie qu'il ait écrite. Il s’est inspiré des Guêpes d’Aristophane mais en a retiré toute la portée politique. La pièce de Racine, qui suit Andromaque et précède Britannicus, est une farce inattendue dans son œuvre. Un juge sort de chez lui par la fenêtre, des chiots urinent sur la scène, deux jeunes amoureux se jouent du père de la jeune fille, le tout en alexandrins.

La pièce a été représentée à l’Hôtel de Bourgogne en novembre 1668. Plus grand succès de Racine jusqu’au XIXe siècle, Les Plaideurs ont concurrencé les comédies les plus populaires de Molière avant de sombrer dans un demi-oubli au cours du XXe siècle.

... Suite ici [article wikipedia]

Phèdre

1677

Phèdre est une tragédie en cinq actes et en vers de Jean Racine créée et représentée pour la première fois le 1er janvier 1677 à l'Hôtel de Bourgogne sous le titre Phèdre et Hippolyte. C'est aussi sous ce titre qu'elle fut publiée pour la première fois la même année. Racine n'adopta le titre de Phèdre qu'à partir de l'édition de 1687 de ses Œuvres. La pièce comporte 1 654 alexandrins.

... Suite ici [article wikipedia]