Fiche d'auteur et citations de: Gustave Flaubert


Gustave Flaubert Retour aux auteurs

Né(e) le 12/12/1821

Mort(e) le 08/05/1880

Pays: France

Photo

Gustave Flaubert est un écrivain français né à Rouen le 12 décembre 1821[1] et mort au hameau de Croisset près de Canteleu, le 8 mai 1880.

Prosateur de premier plan de la seconde moitié du XIXe siècle, Gustave Flaubert a marqué la littérature française par la profondeur de ses analyses psychologiques, son souci de réalisme, son regard lucide sur les comportements des individus et de la société, et par la force de son style dans de grands romans comme Madame Bovary (1857), Salammbô (1862), L'Éducation sentimentale (1869), ou le recueil de nouvelles Trois contes (1877).

... Suite ici [article wikipedia]


Consulter ses citations


Ses ouvrages référencés en base:

Bouvard et Pécuchet

1881

Bouvard et Pécuchet est un roman français inachevé de Gustave Flaubert, publié en 1881, à titre posthume.

Par une chaude journée d'été, à Paris, deux hommes, Bouvard et Pécuchet, se rencontrent et font connaissance. Ils découvrent que, non seulement ils exercent le même métier de copiste, mais qu'en plus ils ont les mêmes centres d'intérêts. S'ils le pouvaient, ils aimeraient vivre à la campagne. Un héritage fort opportun va leur permettre de changer de vie. Ils reprennent une ferme dans le Calvados, non loin de Caen et se lancent dans l'agriculture (agronomie, arboriculture, jardinage, conserverie, distillerie). Leur incapacité à comprendre va n'engendrer que des désastres. De la même manière, ils vont s'intéresser, dans l'ordre, aux sciences (chimie, anatomie, physiologie, médecine, nutrition, astronomie, zoologie, géologie), à l'archéologie (architecture, muséologie, religion celtique, antiquités, histoire, biographie), à la littérature (roman historique, théâtre, critique littéraire, grammaire, esthétique), à la politique, à l'amour, à la philosophie (gymnastique, spiritisme, magnétisme, logique), à la religion, à l'éducation (phrénologie, dessin, histoire naturelle, morale, musique, urbanisme) avec les mêmes résultats. Lassés de tant d'échecs, ils retournent à leur métier de copiste.

... Suite ici [article wikipedia]

Correspondances (Flaubert)

(Année de parution non renseignée.)

Dictionnaire des idées reçues

1913

Le Dictionnaire des idées reçues ou Catalogue des opinions chics est un ouvrage littéraire inachevé de Gustave Flaubert qui regroupe sous forme de dictionnaire des définitions et aphorismes de son imagination.

Flaubert travailla toute sa vie à cet ouvrage qui restera inachevé. Il commence à mettre en forme ses aphorismes et les clichés de la société française de son époque à partir de 1850[1] à la suite d'une discussion tenue avec Louis Bouilhet[2]. Il n'est cependant pas clairement établi si Flaubert souhaitait publier ce recueil ou simplement l'adjoindre en appendice de son roman lui aussi inachevé Bouvard et Pécuchet.

... Suite ici [article wikipedia]

L'éducation sentimentale

1869

L'Éducation sentimentale, histoire d'un jeune homme est un roman de Gustave Flaubert, publié le 17 novembre 1869 chez Michel Lévy frères.

Le cœur du récit est tiré du roman de Sainte-Beuve, Volupté, qu'Honoré de Balzac avait déjà traité et d'une certaine manière réécrit avec le Lys dans la vallée. Le roman de Flaubert reprend le même sujet[1] selon des règles narratives entièrement neuves, réinventant le roman d'apprentissage pour lui donner une profondeur et une acuité nouvelle. Malgré la critique négative lors de sa parution, il est devenu, depuis Marcel Proust, un livre de référence pour les romanciers du XXe siècle.

... Suite ici [article wikipedia]

Mémoires d'un fou

1901

Mémoires d'un fou est un roman de jeunesse de Gustave Flaubert, publié à titre posthume, en 1901. Première œuvre littéraire de Flaubert, le roman est achevé en 1838. Il servira de base de travail à L'Éducation sentimentale, publié près de trente années plus tard.

Ce roman en partie autobiographique, dédié à son ami Alfred Le Poittevin, est la première œuvre littéraire d'importance du jeune Gustave Flaubert, qui a rencontré l'année précédente Élisa Schlésinger, de dix ans son aînée, qui sera l'amour fantasmé et platonique de toute sa vie et le futur modèle de la Madame Arnoux de L'Éducation sentimentale, récit duquel cet essai de jeunesse constitue la première trame.

... Suite ici [article wikipedia]