Fiche d'auteur et citations de: Blaise Pascal


Blaise Pascal Retour aux auteurs

Né(e) le 19/06/1623

Mort(e) le 19/08/1662

Pays: France

Photo

Blaise Pascal, né le 19 juin 1623 à Clairmont (aujourd'hui Clermont-Ferrand) en Auvergne et mort à 39 ans le 19 août 1662 à Paris, est un mathématicien, physicien, inventeur, philosophe, moraliste et théologien français.

Enfant précoce, il est éduqué par son père. Les tout premiers travaux de Pascal concernent les sciences naturelles et appliquées. Il contribue de manière importante à l’étude des fluides. Il a clarifié les concepts de pression et de vide, en étendant le travail de Torricelli. Pascal a écrit des textes importants sur la méthode scientifique.

... Suite ici [article wikipedia]


Consulter ses citations


Ses ouvrages référencés en base:

Les Pensées de Pascal

1669

Les Pensées sont une œuvre posthume de Blaise Pascal, issue de plusieurs papiers retrouvés et rassemblés après sa mort. Publiée en 1670, elle réunit des notes qu'il destinait à l'élaboration d'une Apologie de la religion chrétienne, ainsi que d'autres textes dont le rôle vis-à-vis de l'Apologie n'est pas toujours certain. Pascal laissait en effet à sa mort un millier de fragments peu aisés à déchiffrer. Ces reliques furent aussitôt copiées, et il nous reste aujourd'hui deux Copies et le Recueil des fragments autographe constitué par un neveu de Pascal en 1711.

Un comité de parents et d'amis se réunit qui, après de nombreuses discussions, mit au point l'édition dite de Port-Royal (1670). Ces Pensées sur la religion et sur quelques autres sujets ne comprenaient, cependant, que les fragments les plus clairs, groupés dans un ordre logique et quelquefois récrits. On ne voulait ni heurter une mentalité classique sensible au fini esthétique, ni rallumer les controverses religieuses. Diverses éditions se succédèrent ensuite : Condorcet (1776), Bossut(1779), Faugère(1844), Havet (1852)… jusqu'à la célèbre édition Brunschvicg (1897), qui répartit en quatorze sections, selon un ordre logique et thématique, l'ensemble des fragments. Mais à partir de 1935, plusieurs érudits réalisèrent que les Copies reflétaient un classement effectué par Pascal lui-même. Loin d'avoir laissé ses papiers dans le désordre où ils se trouvent dans le Recueil original (suite à diverses manipulations), Pascal avait classé la majorité de ses Pensées en vingt-sept liasses. Ces découvertes furent à l'o... Suite ici [article wikipedia]

Les Provinciales

1656

Les Provinciales, ou Lettres écrites par Louis de Montalte à un Provincial de ses amis et aux R.R. Pères Jésuites, constituent une série de dix-huit lettres écrites par Pascal sous un pseudonyme, Louis de Montalte. Elles sont une défense d'Antoine Arnauld, janséniste ami de Pascal, qui fut condamné en 1656 par la Sorbonne pour des opinions considérées comme hérétiques. La première lettre est datée du 23 janvier 1656 et la dix-huitième du 24 mars 1657. Une dix-neuvième lettre dont on n'a qu'une ébauche est fréquemment incluse avec les autres.

La doctrine catholique soutient que l'Homme naît dans un état de faiblesse telle qu'il ne peut se diriger durablement vers le bien si Dieu ne lui prête force intérieure et lumière. Mais comment peut-on concilier action divine et libre arbitre humain ? Contre le moine Pélage, saint Augustin avait soutenu que la grâce est toujours efficace, c'est-à-dire qu'elle atteint de manière infaillible le but que Dieu, tout puissant, lui attribue. Selon lui, l'homme reste libre, car il possède toujours le pouvoir de résister à Dieu, mais la grâce s'accompagne d'une joie si grande qu'en définitive le libre-arbitre, réalisant où se situe le vrai bonheur, s'y précipite de lui-même. Ainsi l'action humaine ne fait que suivre et accompagner l'impulsion de Dieu.

... Suite ici [article wikipedia]